Démarche artistique

Partie de la femme et de son évolution, ma démarche artistique a très vite été influencée par l’environnement.

En effet, femme figurative devenue abstraite, quasi éthérique, c’est à travers la matière que la mutation a pu s’opérer …et au delà de la matière, une attention particulière a été naturellement portée à l’environnement à travers l’utilisation de matériaux non polluants (sans solvant) et à travers des matériaux bruts de récupération (marbre, sable, charbon…)

Cachant pudiquement la métamorphose de la femme jusqu’à l’universalité (femme princesse, femme aux chakras ouverts, femme en prière, femme universelle), la matière devient le mode de communication ultime de la communion du féminin avec la nature.

Dans ce cadre, la matière devient porteuse d’avenir, de messages et de sens.

De l’évolution à la résilience en passant par la transformation, la matière porte en elle les énergies captées par l’artiste. Ces énergies traversent l’artiste et transcendent la matière pour continuer leur chemin dans un échange magique avec le public et avec le monde extérieur.

Aujourd’hui c’est sans doute à travers l’action et dans l’échange que je cheminerai car la femme et l’environnement portent de manière intrinsèque l’évolution, la transformation et la résilience.

Qui sait ce que je trouverai en chemin ?

Le mot del'artiste

Expliquer et donner les clefs de lecture de ma peinture est contraire à ma vision de l’Art. La vue d’ensemble, les couleurs, les formes, les détails doivent donner à ceux qui les regardent leur propre signification.

Certes, mes tableaux sont chargés de sens, de signes plus ou moins cachés, de messages et des énergies que je capte et que je transcris sur la toile…

Mais lorsque je peins, ma tête se vide. Mon mental lâche prise au moment où mes mains travaillent la couleur, où la forme naît, où la couleur et la matière se fixent sur la toile.

Il y a une relation très forte entre la matière travaillée et mon corps, une sorte d’unité entre ce que je reçois moi-même et l’œuvre qui naît.

Aussi, je me soumets et je vous offre ce qui m’est donné.

Si malgré tout vous souhaitez aller plus loin, vous découvrirez la relation particulière que je noue avec la femme et avec la nature.

Enfant, je dessinais déjà la femme : ce corps de princesse qui s’assume est devenu au fils des ans et après une longue période de sommeil artistique (au sens courant du terme), femme en prière, femme aux chakras ouverts, femme cachée puis femme de plus en plus Ethérique jusqu’à devenir femme universelle, centre de l’évolution du monde.

Evolution logique dans un parcours atypique !

Support essentiel, la couleur et la matière constituent la base de mon travail avec notamment l’utilisation quasi systématique de matériaux non polluants pour la planète tels les acryliques et les pigments naturels mélangés à d’autres matériaux suivant les périodes (sables, plâtres, marbres, charbons, colles, résines…). Rouge sang, jaune lumineux, noir métal, bleu Majorelle, violet d’argent, le langage des couleurs touche aussi subtilement que profondément.

Artistiquement vôtre,

Expositions

Juillet 2013

Exposition du 04 au 10 juillet 2013 – Galerie MINE D’ART intitulée « Evolution, Transformation, Résilience… » ou elle a présenté un concept économique novateur sous le thème « Les énergies de l’art et la justesse de l’échange »

Avril / Mai 2011

Exposition personnelle intitulée « Couleurs et matières : Supports universels d’émotions » chez Zénitude à Casablanca

La businesswoman artiste

Jusqu’à 40 ans, Laurence Vernet fut une de ces femmes déterminées à vouloir changer les choses autour d’elle.

Très vite, cette française d’Isère a tracé des objectifs à atteindre et des ambitions à transformer en un quotidien vécu. Apres cursus économique et un DESS en Gestion de Patrimoine, Laurence intègre le monde professionnel et le monde de l’immobilier…

Aujourd’hui elle est en paix: elle observe, profite peint et gère également une maison d’hôtes « Carcazen » située à Carcassonne

Laurence Vernet résume ses expériences professionnelles en déclarant « J’ai passé 18 ans à observer le monde et les gens à travers mes activités professionnelles que j’ai voulues créatives et proches des gens. 18 ans c’est le temps qu’il m’a fallu pour grandir, évoluer et assumer les divers aspects de ma personnalité. »

Engagée dans la sauvegarde du patrimoine et la promotion des arts, notre businesswoman est membre de l’association ARKANE pour le Développement de l’Art et la Sauvegarde du Patrimoine.